Building Opportunities for Women (BOW)

Le YWCA de Sudbury met en œuvre et évalue une série de 12 ateliers hebdomadaires animés dans le cadre desquels des groupes de 10 à 15 femmes explorent les causes de la violence fondée sur le sexe, réfléchissent à leur propre estime de soi et à leurs vulnérabilités, et déterminent leurs besoins futurs en matière d’éducation et de formation.  

Mis en œuvre dans le Nord de l’Ontario, le programme BOW (en anglais seulement) aborde des sujets d’intérêt pour les femmes afin qu’elles puissent rencontrer de nouvelles personnes, être exposées à des occasions d’apprentissage pertinentes et stimulantes, et parvenir à jouir d’une plus grande stabilité financière et sociale au cours de leur vie. 

Membres de la communauté de pratique:

Dre Jen Johnson

jen-johnson.png

Jen Johnson (PhD York, MSt. Oxon) est une évaluatrice de programme pour le Programme Building Opportunities for Women (BOW). Avec 22 ans d'expérience dans l'enseignement et la recherche postsecondaires, Jen apporte un soutien pédagogique et mène des évaluations critiques du programme BOW. Auparavant, Jen a occupé des postes de professeure associée et de responsable de la chaire des études sur les femmes, le genre et la sexualité à l'Université Thorneloe, affiliée à l'Université Laurentienne. Actuellement, elle occupe le poste de doyenne de la Faculté des arts et de professeure associée en études interdisciplinaires au sein de l'École des arts libéraux de l'Université Laurentienne. Ses recherches académiques englobent les approches géographiques féministes pour l'étude de la reproduction sociale, du genre, de la race, du racisme et de la violence structurelle dans les contextes professionnels, ainsi que les pédagogies féministes.

Bernouse Davilus 

bernouse.png

Bernouse est travailleuse sociale autorisée et intervenante communautaire au YWCA de Sudbury, où elle coordonne et anime le Programme de création d’opportunités pour les femmes (BOW). Elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en travail social de l’Université Laurentienne, ainsi qu’une certification en intervention auprès des femmes et une mineure interdisciplinaire en études féminines. À l’heure actuelle, Bernouse est étudiante à la maîtrise en travail social à l’Université Laurentienne, où elle fait des recherches sur l’expérience des aides familiaux immigrants francophones du Nord de l’Ontario qui s’occupent de parents âgés. Elle a aussi travaillé dans le secteur de la violence faite aux femmes (VFF) à titre de conseillère, offrant du counselling individuel aux victimes de violence conjugale au Centre de counselling de Sudbury. Bernouse aime travailler avec les femmes et estime que c’est un privilège de pouvoir les aider à acquérir des compétences utiles pour améliorer leur croissance personnelle.