La série Présentations du Centre de connaissances

La série Présentations du Centre de connaissances partage de l’information sur la recherche et la pratique tenant compte des traumatismes et de la violence, découlant du travail des membres de la Communauté de pratique tenant compte des traumatismes (la CdP), dans le cadre de l'investissement Prévenir et contrer la violence familiale : du milieu de la santé (2022-2026) de l'Agence de la santé publique du Canada.

La série permet à la CdP de partager son expertise avec un public plus large et favorise les occasions de mobilisation des connaissances. Des enregistrements sont disponibles sur le site Web après l'événement en direct.

Retrouvons-nous en ligne pour partager et apprendre ensemble !


Évènements à venir

D'autres événements à venir !


Enregistrements

iHEAL

KH-Presents-Apr-30-2024-FR.png

L'enregistrement sera bientôt disponible !

L'application iHEAL est une ressource de sécurité et de santé gratuite "fabriquée au Canada", basée sur plus de 30 ans de recherche et développée pour les femmes canadiennes qui vivent ou ont vécu la violence d'un partenaire intime. Disponible en anglais et en français, l'application aide les femmes à prendre en compte leurs priorités et leurs besoins ainsi qu'à accéder aux informations et aux ressources qui les aideront à renforcer leur sécurité, leur santé et leur bien-être. L'application peut également être utilisée par les membres de la famille, les amis et les personnes qui fournissent des services directs afin d'étendre le soutien qu'ils apportent déjà aux femmes. Rejoignez les développeurs de l'application pour une démonstration en direct de l'application iHEAL et une discussion sur ses caractéristiques et ses utilisations possibles, suivie d'une séance de questions-réponses.

Objectifs d'apprentissage :

Les participants à cette séance seront en mesure de : 

  1. Comprendre comment et pourquoi l'application iHEAL a été développée et la recherche qui la sous-tend
  2. Identifier les principaux composants et fonctionnalités de l'application, et savoir comment y naviguer
  3. Réfléchir à la manière dont ils pourraient utiliser l'application iHEAL dans leur travail

 

Pour plus d'informations ou pour télécharger l'application et la suivre : www.ihealapp.ca

Conférenciers

Marilyn-Ford-Gilboe.png

La Dre Marilyn Ford-Gilboe, inf. aut., PhD, FAAN, FCAHS, FACSI, est professeure distinguée et titulaire de la chaire de recherche sur la santé des femmes en santé rurale de l’Arthur Labatt Family School of Nursing de l’Université Western. Au cours des 30 dernières années, ses travaux de recherche et son travail communautaire ont porté sur l’identification, la prévention et la réduction des conséquences néfastes (et souvent à long terme) pour la santé, la société et l’économie de la violence conjugale (VC), en particulier chez les femmes qui font face à des iniquités ou à des obstacles au soutien. Ses recherches récentes ont permis de mettre au point et de mettre à l’essai des interventions tenant compte des traumatismes et de la violence dont on a démontré qu’elles améliorent la santé, la sécurité et le bien-être des femmes qui ont vécu la VC. Il s’agit d’applications technologiques et d’interventions infirmières communautaires en personne. Ses travaux actuels portent sur la façon d’intégrer, d’adapter et de soutenir des interventions efficaces afin d’améliorer les services, les politiques et les interventions communautaires pour les femmes qui ont subi de la violence. Ses recherches en cours sur la mesure de la VC (Composite Abuse Scale Revised – Short Form, CASr-SF) ont été reprises à l’échelle nationale et internationale, ce qui crée des occasions de mieux évaluer la complexité de la VC à l’échelle mondiale.

Colleen-Varcoe.png

La Dre Colleen Varcoe, inf., PhD, FCAHS, FACSI, est professeure émérite à l’École de sciences infirmières de l’Université de la Colombie-Britannique. Son travail vise à réduire les iniquités et la violence, y compris les formes interpersonnelles et structurelles de violence, comme le racisme et la pauvreté. Ses recherches comprennent des études sur les risques et les effets de la violence sur la santé et sur la façon de promouvoir la santé des femmes qui subissent de la violence, en particulier les femmes autochtones. Elle a étudié comment promouvoir des soins de santé axés sur l’équité (sécurité culturelle, réduction des méfaits et soins tenant compte des traumatismes et de la violence) au niveau organisationnel et a travaillé avec diverses communautés et organisations autochtones, et sur divers enjeux autochtones, y compris dans les contextes des soins de santé et de la justice pénale.

Kelly-Scott-Storey.png

La Dre Kelly Scott-Storey, inf., PhD, est chercheuse en santé et professeure à la Faculté des sciences infirmières de l’Université du Nouveau-Brunswick, doyenne adjointe du Programme de soins infirmiers de premier cycle de quatre ans et de la Collaborative UNB-Humber, directrice de la recherche communautaire, des bourses d’études et de l’enseignement au Centre de santé communautaire du centre-ville de Fredericton et chercheuse universitaire au Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale. Son programme de recherche porte de façon générale sur l’intersection de la violence, du sexe et de la santé et se concentre sur les interventions en santé, l’utilisation de la technologie, la mesure de la violence/le développement de l’échelle et l’action communautaire.

Apprenez-en davantage sur le projet iHEAL.

 CLIQUEZ ICI POUR LES DIAPOSITIVES

Trauma and violence-informed movement

Cette présentation a été enregistrée 27 mars 2024.

Francine Darroch et Gabriela Gonzalez Montaner présenteront une vue d'ensemble de l'activité physique tenant compte des traumatismes et de la violence (TVIPA). La présentation introduira un nouveau programme de formation en ligne conçu pour faciliter la mise en œuvre de l'APVT dans divers contextes. Les présentatrices souligneront l'influence des approches tenant compte des traumatismes et de la violence sur le développement des modules et décriront les plans d'évaluation du programme.  

Objectifs d'apprentissage :

  • Comprendre l'importance de l'activité physique tenant compte des traumatismes et de la violence (TVIPA) et se faire une idée de son application dans divers contextes.
  • Acquérir des compétences dans l'utilisation de la formation en ligne nouvellement développée pour la mise en œuvre de la TVIPA, y compris une prise de conscience des approches tenant compte des traumatismes qui influencent le développement des modules.

Conférenciers

Francine-Darroch.png


La Dre Francine Darroch est professeure adjointe au Département des sciences de la santé de l’Université Carleton. Elle est chercheuse interdisciplinaire qui possède une expertise dans les domaines de la recherche qualitative sur la santé, de la santé publique, des inégalités en matière de grossesse et d’activité physique, de la santé maternelle, et des intersections du racisme, de la violence fondée sur le sexe, de la toxicomanie, des traumatismes et de la violence structurelle. En tant que fondatrice du Health and Wellness Equity Research Group à l’Université Carleton, la Dre Darroch dirige une recherche participative féministe qui met l’accent sur le recours à l’activité physique pour améliorer la qualité de vie des femmes qui s’identifient comme telles et de leurs familles. Son travail actuel vise à éliminer les inégalités en matière d’activité physique pour les femmes enceintes, les parents et les familles au moyen d’approches de l’activité physique qui tiennent compte des traumatismes et de la violence. Bien que la recherche de la Dre Darroch soit principalement axée sur les femmes et les enfants qui s’identifient comme tels, son travail s’étend également à l’exploration et à la promotion de programmes sensibles au genre pour les pères vivant dans des situations de marginalisation. Le principal objectif global de la Dre Darroch est de cocréer des programmes et des ressources pour accroître l’accès à l’activité physique, améliorer la cohésion sociale et les liens avec la communauté, et améliorer la santé globale en s’attaquant aux obstacles individuels, systémiques et structurels à la santé et au bien-être. Dans l’ensemble, les efforts de recherche multidimensionnels de la Dre Darroch reflètent son engagement passionné à l’égard de la justice sociale, de l’équité en santé et de la remise en question des différences de pouvoir dans les pratiques de recherche en tant que défenseure des populations qui subissent une marginalisation systémique.

Gabby-Montaner.png


Gabby Gonzalez Montaner est gestionnaire de recherche au Health and Wellness Equity Research Group de l’Université Carleton. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts en études de la santé et d’une maîtrise en santé publique. Motivée par son travail antérieur dans le cadre de programmes communautaires de logement, de santé mentale et d’activité physique tenant compte des traumatismes, ainsi que par sa propre passion et son besoin d’activité physique et de mouvement, elle cherche à améliorer l’accès aux programmes d’activité physique tenant compte des traumatismes et de la violence et leur disponibilité pour les femmes qui s’identifient comme telles. À l’heure actuelle, elle appuie le projet financé par l’Agence de la santé publique du Canada du groupe de recherche intitulé Avoir recours à la pratique d'activité physique qui tient compte des traumatismes et de la violence pour soutenir les survivants de la violence familiale : une approche participative communautaire.

Apprenez-en davantage sur le projet Trauma and violence-informed movement.

 CLIQUEZ ICI POUR LES DIAPOSITIVES


ConnectED Parents

Cette présentation a été enregistrée le 7 mars 2024

Depuis 2019, Shift: The Project to End Domestic Violence a été le fer de lance de la conception, de la mise en œuvre et de l'évaluation de ConnectED Parents, une approche innovante visant à soutenir les parents et les fournisseurs de services dans la prévention de la violence dans les relations amoureuses chez les adolescents. ConnectED Parents simplifie et accélère le processus d'apprentissage pour les parents et les fournisseurs de services grâce à 60 messages textuels interactifs, offrant un moyen rapide et accessible d'améliorer leurs compétences pour favoriser des relations saines avec leurs enfants. Au-delà de l'apprentissage individuel, ConnectED Parents implique la formation de leaders communautaires et parentaux pour créer un système de soutien et un environnement social sain autour des parents, renforçant les comportements de relations saines. 

Dans cette présentation, Lianne Lee donnera un aperçu de l'approche de ConnectED Parents, soulignera les leçons émergentes qui peuvent façonner des stratégies efficaces pour engager les parents et les fournisseurs de services dans les efforts de prévention de la violence, et partagera le lancement passionnant de leurs modules d'apprentissage textuel à travers le Canada. 

Conférenciere

Lianne-Lee.png

Lianne Lee est titulaire d’une maîtrise en recherche pédagogique et de baccalauréats en éducation, en économie et société, et en anglais. Depuis 2006, elle dirige une vaste gamme de programmes communautaires et d’initiatives visant à apporter des modifications aux systèmes en vue d’améliorer le bien-être des enfants et des jeunes de divers milieux. Entre autres, elle a travaillé en première ligne dans des programmes communautaires parascolaires au début de sa carrière et a géré des programmes de premier cycle et des projets de recherche au Youth Leadership Centre de la Werklund School of Education. En plus de diriger la stratégie de l’Alberta pour des relations saines chez les jeunes à Shift : The Project to End Domestic Violence, Lianne a aidé à diriger la conception d’un cadre provincial de prévention primaire pour l’Alberta afin d’orienter les politiques et les pratiques qui mettent fin à la violence avant qu’elle ne commence. Lianne est la gestionnaire de projet pour ce projet.

Apprenez-en davantage sur le projet ConnectED Parents.

 CLIQUEZ ICI POUR LES DIAPOSITIVES

MODELSS - Aller de l'avant : Autonomisation numérique et Alphabétisation des survivants

Cette présentation a été enregistrée le 25 octobre 2023

23-27 octobre 2023 était la semaine éducation médias. Nous sommes heureux de nous associer à Habilo Médias pour ce Centre de connaissances présent !

Une introduction au projet de recherche interventionnelle de MediaSmarts intitulé Aller de l'avant : Autonomisation numérique et Alphabétisation des survivants, qui vise à adapter, fournir et évaluer des ressources d'éducation aux médias numériques pour les survivants de la violence et des abus facilités par la technologie (VAFT) et les praticiens du secteur de la violence contre les femmes (VFF) qui les soutiennent. Cette présentation couvre la perspective du projet tenant compte des traumatismes et de la violence, ses méthodes qualitatives, ses résultats clés et le développement continu des ressources.

Enregistrement

Conférenciere

Kara_Brisson.png

La Dre Kara Brisson-Boivin est directrice de la recherche chez HabiloMédias, le Centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique. Kara est responsable de la planification, de la méthodologie, de la mise en œuvre et de la diffusion des principales conclusions des études de recherche originales de HabiloMédias, ainsi que des évaluations des programmes de HabiloMédias. Kara étudie les diverses répercussions de la technologie et de la culture numériques sur la citoyenneté numérique, le bien-être numérique et la résilience en ligne pour les Canadiens et Canadiennes en général, et les jeunes en particulier. Kara travaille avec un certain nombre de partenaires universitaires à des projets de recherche financés par trois organismes, ainsi qu’avec des groupes des secteurs privé et public, et des ministères fédéraux sur des enjeux en ligne, y compris l’équité et l’inclusion numériques, le bien-être numérique et la résilience en ligne, la protection de la vie privée, la haine en ligne, l’information erronée ou fausse, les algorithmes et l’intelligence artificielle. Kara apporte à HabiloMédias une vaste expérience de publication dans des revues universitaires, des revues, des articles d’opinion et des blogues de recherche, ainsi qu’une expérience de la présentation de recherches à des intervenants clés au sein de comités parlementaires, lors de conférences universitaires, de conférences invitées, de groupes d’experts, de discours principaux et d’entrevues avec les médias. 

Apprenez-en davantage sur le projet MODELSS

 CLIQUEZ ICI POUR LES DIAPOSITIVES


Enregistrements

Connections for Breaking the Cycle (C-BTC) of Violence - Élaboration et mise à l’essai d’un outil d’évaluation de la préparation pour les partenariats dans le cadre de projets communautaires

Cette présentation a été enregistrée le 18 octobre 2023

L’initiative Building Connections (2016-2020) visait à améliorer la capacité de la communauté à cerner la violence interpersonnelle chez les mères qui élèvent des nourrissons et de jeunes enfants, et à y réagir. Il était important de mobiliser de façon réfléchie et systématique les partenaires communautaires qui auraient la capacité, les ressources et les systèmes de soutien en place pour exécuter et évaluer l’intervention en toute sécurité. À l’aide d’approches relationnelles et tenant compte des traumatismes, nous avons mis au point un outil pour évaluer l’état de préparation des projets appelé Your Starting Point Story (YSPS) (traduction libre : L’histoire de votre point de départ). Cette présentation décrira l’élaboration, la mise à l’essai et l’utilité de l’outil YSPS pour comprendre la capacité des projets à fournir des services tenant compte des traumatismes aux familles vulnérables ayant des besoins complexes.

Conférenciere

mary-motz.png

Mary Motz, PhD, C.Psych est psychologue clinicienne au programme Breaking the Cycle (BTC) de Mothercraft, à Toronto, et professeure associée au département de psychologie de l’Université York. Depuis qu’elle a obtenu son diplôme en psychologie clinique et développementale à l’Université York en 2003, elle travaille avec des femmes enceintes, des mères, ainsi que leurs nourrissons et leurs jeunes enfants qui sont à risque de résultats inadaptés en raison des défis liés à la toxicomanie et aux problèmes de santé mentale, de la violence interpersonnelle et des traumatismes, de la marginalisation par la société et de la violence systémique, ainsi que de la pauvreté.

Apprenez-en davantage sur le projet Connections for Breaking the Cycle (C-BTC) of Violence sur la page de profil de notre projet et sur le site Web de Mothercraft.

 CLIQUEZ ICI POUR LES DIAPOSITIVES